Tout savoir sur le déroulement d’une mission d’intérim

Vous vous apprêtez à exercer votre première mission en intérim : de la signature du contrat de mission au paiement des indemnités de fin de contrat, on vous dit tout sur le déroulement de votre mission.

Votre inscription en agence d’intérim Job&box à Lorient ou ailleurs en Bretagne et Normandie a porté ses fruits et vous vous apprêtez à commencer une mission d’intérim. Voici en détail les différentes étapes qui vont jalonner votre mission, de la signature du contrat de mission au paiement des indemnités.

Débuter une mission en intérim


Une fois la confirmation de la mission, il est impératif de passer à l’agence pour signer le contrat de la mission. Officialisant la relation entre le travailleur et l’entreprise de travail intérimaire, ce contrat mentionne les éléments présents dans le contrat de mise à disposition mais également plusieurs renseignements complémentaires : qualification du travailleur intérimaire, modalités sur une éventuelle période d’essai et information sur la possibilité d’être embauché à l’issue de la mission.

Une fois le contrat signé, votre agence d’emploi vous remet une convocation pour une visite médicale. Celle-ci est obligatoire mais vous pouvez en être dispensé si vous en avez déjà réalisé une il y a moins de deux ans. Bon à savoir, certains métiers exigent le passage de la visite médicale avant le début de la mission. Une fois ces étapes accomplies, vous êtes en mesure de commencer votre mission en vous rendant à l’adresse qui vous a été confiée par l’agence d’intérim.

Pour que la mission se déroule parfaitement, veillez à respecter les horaires et le règlement de l’entreprise.

Comment se passe la fin de mission ?


Tout au long de la mission, un relevé d’heures va être complété par l’entreprise utilisatrice. Sur celui-ci sont notés le nombre d’heures effectuées, les paniers repas mais également les primes versées. Pensez à contrôler les informations qui y sont consignées car ce sont celles-ci qui permettront l’établissement de votre fiche de paie.

Une fois la mission terminée, votre dernier salaire sera accompagné de deux indemnités de fin de contrat : les indemnités de fin de mission (IFM) et l’indemnité compensatrice de congés payés (ICCP).

Si les deux indemnités correspondent chacune à 10% du salaire brut total perçu, l’IFM peut ne pas être versée dans quelques cas spécifiques : mission qui débouche sur une embauche, rupture du contrat à la demande du travailleur intérimaire, faute grave, ou encore, refus de l’avance ou du report de mission.

Pour en savoir plus:
Combattre les préjugés sur l'intérim