Emploi et recrutement : adieu les diplômes, bonjour les soft skills !

Depuis quelques temps, les entreprises s’arrachent les candidats aux soft skills nombreuses et bien ancrées. Mais quelles sont ces compétences qui pourraient prendre le pas sur les diplômes ? On vous dit tout dans cet article !
Soft skills : ces nouvelles compétences qui plaisent aux recruteurs

Les soft skills ou “compétences générales”, sont des compétences relationnelles et comportementales que bon nombre d’entre vous possédez au quotidien. Et bonne nouvelle pour les demandeurs d’emploi, elles sont de plus en plus plébiscitées dans le monde du travail ! Par opposition aux hard skills qui représentent, elles, les compétences techniques acquises à travers des diplômes, des formations ou en poste, les soft skills sont des compétences basées sur l’humain, la communication, le relationnel, l’esprit critique et beaucoup d’autres facteurs ...

Soft skills : ces compétences humaines que les entreprises attendent

Vous le savez, dans le monde du travail comme ailleurs, les attentes des recruteurs évoluent avec le temps. Surtout en ce moment où entreprises comme employés ont dû revoir leurs  attentes et méthodes de travail… Alors, si les diplômes et l’expérience professionnelle sont encore importants aux yeux des entreprises, de nouvelles compétences ont le vent en poupe, depuis quelques années déjà : on les appelle les soft skills. Ces compétences sont tout sauf techniques. Bien au contraire, les soft skills sont avant tout comportementales et reflètent davantage qui vous êtes.

Les soft skills sont très nombreuses et difficilement identifiables au premier coup d'œil. C’est donc au candidat à l’emploi de prouver à son futur employeur, d’une manière ou d’une autre, de quoi il est capable ! Bien souvent, à travers des retours de collègues, d'objectifs atteints, d'anecdotes, etc.

Quant aux soft skills attendues, elles sont diverses et varient en fonction des besoins des recruteurs. Après cette crise sanitaire mondiale et l’évolution des modes de travail par exemple, les entreprises ont souvent dû revoir leur manière de collaborer. Aujourd'hui, la tendance penche vers l'autonomie des équipes, le travail à distance. Dans ce même contexte, la capacité d’adaptation est primordiale et vient s’ajouter à la longue liste des soft skills soft skill. Mais elle n'est pas toute seule... L’esprit critique, la créativité, le sens du service, la prise de décision, la négociation… Autant de compétences rares, primordiales et de plus en plus recherchées par les sociétés de tous domaines d’activité.

Les soft skills, déjà bien connues par JoB&Box et l’intérim en général

Vous le savez, nos offres d’emploi intérimaires, notamment dans les métiers du BTP, de l’industrie, de l’agroalimentaire et GMS, ne nécessitent pas toujours de diplômes. Ce ne sont donc pas eux en priorité, que nous évaluons lors de nos entretiens d’embauche, mais bien vos compétences générales et basées sur l’humain ! Ce que nous recherchons chez nos candidats ? De la motivation, un esprit d’équipe, de la flexibilité, une communication fluide… En d’autres mots, vos soft skills à vous ! Ces compétences vous rendront uniques et feront la différence face à d’autres profils de candidats. Pensez-y lors de vos prochains entretiens !

Comment bien identifier vos soft skills pour les mettre en avant ?

Posséder des soft skills, c'est bien, les identifier c'est mieux et les utiliser à bon escient, c'est encore mieux ! C'est donc un sacré boulot de connaître ses propres soft skills. Cela demande avant tout de bien se connaître pour avoir un regard honnête, transparent et bienveillant sur soi. Plusieurs étapes peuvent vous permettre d'identifier vos compétences. La première, d'abord, consiste à analyser vos forces, vos atouts et vos faiblesses dans votre vie de tous les jours. Demandez-vous comment vous vous adaptez à tel ou tel événement, par exemple. Comment gérez-vous l'imprévu, les conflits, la vie en communauté... ? Pourquoi n'êtes-vous pas intervenu à ce moment-là ? Où avez-vous puisé l'énergie nécessaire pour terminer cette action ? Ce genre de questions vous permettra d'analyser certaines de vos actions. Ensuite, repensez à vos réussites dans votre vie personnelle comme dans le milieu du travail et voyez pourquoi et comment vous avez pu réussir ces challenges et aller au bout de vos défis. Ou au contraire, identifiez quels ont été vos freins pour essayer de comprendre vos mécanismes et tenter alors de les modifier.

Enfin, pour vous aider à en savoir plus, rien de mieux que l'entourage pour vous faire ouvrir les yeux ! Ceux qui vous connaissent au quotidien seront bien placés pour vous parler de vous, vous partager vos atouts, vos qualités, vos défauts... Ces forces et retours positifs partagés par vos proches, n'hésitez pas à les partager lors de votre prochain entretien de recrutement !

 

Source image : Freepik