Crises économiques, sanitaires : quels sont les avantages de travailler en intérim ?

Tandis que par le passé le travailleur intérimaire était souvent considéré comme un travailleur précaire, en 2020, il n’en est plus rien. Les Français(es) ont compris les bienfaits de l’intérim.
covid, crise, pourquoi travailler en intérim

Notre agence intérim à Avranches — un établissement du groupe Job&Box parmi tant d’autres, tous répartis dans deux régions, la Bretagne et la Normandie —, constate que les chercheurs d’emploi ont de plus en plus de respect envers le statut de travailleur intérimaire, longtemps décrié et jugé précaire. En effet, le travail en intérim présente des avantages certains. Nous vous les présentons brièvement dans les lignes qui suivent.

60 % des salariés ont une perception positive du travail en intérim

D’après une très récente enquête de PageGroup, entreprise de recrutement basée en Grande-Bretagne, près de 59 % des salariés perçoivent le travail en intérim de façon positive, voire très positive. L’étude de PageGroup, réalisée dans dix-sept pays à part entière parmi lesquels on trouve l’Australie, la Suède, le Canada, la Belgique, les Pays-Bas et bien entendu la France, montre que le travail intérimaire plaît principalement aux personnes qui ne disposent pas de qualification particulière. Mais au-delà d’avoir redoré le blason du travail intérimaire, l’étude souligne que les avantages de cette forme d’emploi sont très nombreux.

Quels sont les bienfaits du travail en intérim, notamment en période de crise ?

Les avantages du travail en intérim sont en effet plus nombreux qu’on ne le croit. Voyons cela plus dans les détails.

1. Le travail en intérim permet de conserver un emploi en temps de crise

Principale raison évoquée par près de 79 % des sondés de France et d’ailleurs : le travail en intérim brise la solitude en temps de crise économique et/ou sanitaire et permet de rester actif en attendant de trouver un emploi stable.

2. Le travail en intérim permet de développer son réseau professionnel

Autre avantage majeur des emplois intérimaires : ils permettent aux travailleurs concernés de vivre des expériences par le biais desquelles ils peuvent démontrer toute l’étendue de leurs qualités et compétences. Il va sans dire que lorsque l’employeur aura besoin de recruter, il aura déjà une très haute estime du travailleur intérimaire ; son choix portera donc sans doute sur ce dernier.

3. Le travail en intérim débouche souvent sur un CDI

Dans 62 % des cas, le travail intérimaire permet de trouver un emploi stable, du moins en France. En outre, un salarié sur quatre se voit proposer un CDI à la fin de sa mission en intérim.

En conclusion, le travail en intérim est un moyen d’acquérir de l’expérience, d’intégrer le monde du travail, de développer des compétences professionnelles solides et de se familiariser à des univers différents, autant d’avantages qui peuvent peser dans la balance et permettre au chercheur d’emploi de tirer son épingle du jeu, le cas échéant.

En savoir plus :
Deux intérimaires sur trois ont déjà refusé un CDI