Le point sur les contrats en intérim en 2020

L’emploi en intérim connait un succès qui ne se dément pas en 2020 tant au niveau des entreprises, grâce à la souplesse qu’il apporte, qu’au niveau des intérimaires qui changent d’environnement de travail et de missions régulièrement.

le marché de l'intérim en 2020

Avec environ 6 700 agences présentes sur tout le territoire national, la France dispose d’un maillage important d’agences d’intérim réparti essentiellement dans les grandes villes et les bassins d’emploi.

Selon l’agence intérim Job Box à Tinteniac, également présente sur toute la Bretagne et la Normandie, l’emploi lié à l’intérim représente environ 20 000 personnes dans toute la France.

Combien de personnes font appel à l’intérim chaque année ?

Environ trois millions de travailleurs font appel à l’intérim chaque année pour un peu plus de 20 millions de contrat conclus. Cela fait une moyenne d’environ 7 contrats dans l’année par intérimaire.

Quelle est la typologie des contrats d’intérim ?

Pour 33 % des employés en intérim, la durée d’emploi dépasse 10 mois par an tandis que la durée moyenne d’activité d’un intérimaire se situe autour de 7 mois par an.

Une mission dure en moyenne 1,7 semaine et maximum 18 à 36 mois pour les cycles de formation en apprentissage. Le contrat d’intérim peut être renouvelé 2 fois sans jamais dépasser la durée totale autorisée, soit 18 mois dans le cas général.

À chaque fin de contrat, l’intérimaire touche l’indemnité de fin de mission d’un montant de 10 % du salaire brut et les congés payés qui correspondent également au même pourcentage du salaire brut. Ces deux primes sont payables à la fin du contrat uniquement.

Le CDI-I ou le CDI intérimaire

Le CDI intérimaire créé en 2004 permet aux bénéficiaires de ce contrat d’avoir les avantages du CDI classique :

  • Salaire garanti chaque mois,
  • Congés payés,
  • Formations,
  • etc.

Et de bénéficier dans le même temps des avantages du travail temporaire :

  • Variétés des taches,
  • Alternance des missions,
  • Changement régulier de l’environnent professionnel,
  • etc.,

Ce contrat dont le taux d’emploi est de 93 % permet aux entreprises de recruter plus facilement et avec la souplesse de l’intérim des salariés avec des compétences spécifiques dans les métiers où les celles-ci sont rares.

Le portrait de l’intérimaire type

Il s’agit d’un homme dans 66 % des cas dont 35 % ont moins de 25 ans et 11 % plus de 50 ans.

Les ouvriers qualifiés représentent 41 % des intérimaires et 8 % d’entre eux concernent les professions intermédiaires.

Quels sont les secteurs d’activité qui recrute le plus d’intérimaires ?

Le secteur qui fait le plus appel au travail temporaire est le secteur industriel avec 39 % de la totalité des contrats signées.

Le secteur tertiaire emploie 42 % des intérimaires tandis 19 % d’entre eux sont sous contrat dans le BTP.