Covid-19 : un salarié au chômage partiel peut-il travailler en intérim ?

Le Covid-19 a eu des conséquences terribles sur le marché de l’emploi. De nombreux salariés se retrouvent ainsi au chômage partiel. Leur est-il possible de travailler en intérim ?
chômage partiel et  intérim

Notre agence d’intérim à Auray — l’une de nos agences parmi tant d’autres réparties dans toute la Bretagne et la Normandie —, reçoit de plus en plus de chercheurs d’emploi d’un nouveau genre : des salariés mis au chômage partiel suite au coronavirus. Cette situation est très particulière et une question se pose inévitablement : un salarié mis à l’arrêt par son employeur peut-il travailler en intérim ?

Travailler en intérim : oui, si le contrat est bien suspendu

Si l’entreprise du salarié qui souhaite travailler en intérim est fermée, un arrêt de travail n’a aucune raison d’être. L’employeur doit tout simplement avertir l’Assurance Maladie afin de basculer le salarié en chômage partiel.

Dans une telle situation, on peut dire que le salarié se trouve en activité partielle — d’ailleurs, nous vous rappelons que les salariés mis à l’arrêt mais qui travaillent habituellement plus de 35 heures par semaine sont concernés par la mise en place d’un nouveau calcul du chômage partiel —, car son contrat de travail est suspendu.

Or, la loi indique que tout salarié dont le contrat de travail est suspendu est à même d’exercer une activité pour un autre employeur, tout en respectant certaines conditions : le salarié doit tout d’abord en informer son employeur et, deuxièmement, il ne doit pas lui faire concurrence. À noter qu’il est également important que le contrat de travail ne contienne pas de clause d’exclusivité !

Salarié en arrêt maladie : travailler en intérim est aussi possible

Si le salarié est « simplement » en arrêt maladie, la situation est la même, rien ne lui empêche de travailler en intérim quelques temps. En effet, même lorsqu’il n’est qu’en arrêt maladie, son contrat est théoriquement suspendu. Il peut donc travailler ailleurs, à condition de rester loyal à son employeur et de ne pas lui nuire — là encore, exercer une activité professionnelle rémunérée auprès d’une entreprise rivale est proscrit.

Rappelons que l’activité partielle est un dispositif qui se substitue à celui de l’arrêt de travail pour garde d’enfant depuis le 1er mai 2020. Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter l’une de nos agences Job&Box !

Pour en savoir plus:
Pourquoi faire le choix de l'intérim ?