Plus d'emplois créés en 2019 qu'en 2018

Les chiffres encourageants de 2019 concernant la création d’emplois dans le secteur privé ne devraient pas continuer sur la même pente ascendante en 2020 à cause de la pandémie du coronavirus. Cependant, l’inertie économique et les mesures prises par le gouvernement devraient néanmoins soutenir l’emploi.
la france a créé plus d'emplois en 2019 qu'en 2018

La France a enregistré la création de 263 100 emplois dans le privé en 2019, soit une augmentation de 1,4% par rapport à 2018. Cette belle performance reste pourtant en deçà des chiffres de 2017.

L’Insee avait déjà fait état d’un ralentissement, notamment dans les secteurs marchands, au quatrième trimestre et la période de confinement liée à la pandémie du coronavirus risque d’accélérer ce processus.

Bruno Le Maire a indiqué que l'impact de la pandémie sera sévère sur la croissance française en 2020 et touchera aussi l'emploi.

L’ensemble des cabinets de recrutement Job4You en Bretagne et en Normandie sont fortement mobilisées à vos côtés pour vous accompagner durant cette période difficile.

Les chiffres de 2018 et 2019

La France a affiché une belle dynamique sur le front de l'emploi en créant plus de postes en 2019 qu’en 2018. L’Insee a publié en mars les chiffres définitifs qui font état de la création de 263 100 emplois dans le secteur privé soit une croissance de 1,4 % par rapport à 2018.

Le nombre d’emplois a progressé de 0,5%, soit 88 800 postes créés au dernier trimestre de l’année, pour atteindre un total de 19,74 millions d'emplois dans le privé.

À titre de comparaison, la France en 2018 avait enregistré 161 900 créations d’emplois dans le secteur privé tandis qu’en 2017, 353 100 emplois avaient été créés dans le même secteur d’activité.

L’impact de la pandémie sur l’emploi en 2020

Le choc économique lié au coronavirus risque toutefois de ralentir la croissance du nombre d’emplois.

L'estimation provisoire donnée début février par l'Insee a été fortement révisée à la baisse, notamment dans les services marchands.

Avec 201 000 créations d'emplois en 2019, les services marchands sont le reflet du dynamisme général de l’activité, tout comme l'intérim qui est considéré comme un indicateur prévisionnel de la situation de l'emploi.

La Banque de France a indiqué que la croissance devrait être de 0,1% au premier trimestre contre les 0,3% escomptés.

Pour palier autant que faire se peut cette baisse de l’activité, le gouvernement a prévu plusieurs mesures dont le renforcement du chômage partiel.

Malgré la chute de l’activité, l’emploi ne va pas s'ajuster aussi vite et cela devrait repartir assez rapidement à l’issue du confinement car les entreprises peuvent absorber un ralentissement de l'activité durant un ou deux trimestres, notamment du fait des aides mises en place par l'État (activité partielle, carence, indemnités journalières, etc.).

Pour en savoir plus:
Pourquoi passer par un cabinet de recrutement ?
Quels sont les avantages de l'externalisation du recrutement ?