Cafés, hôtels et restaurants : des emplois en intérim sont à pourvoir

Afin de satisfaire une demande particulièrement forte, les cafés, hôtels et restaurants (CHR) embauchent des salariés en intérim, une solution flexible qui leur est avantageuse.
Ouverture des restaurants et travail intérim

Paru le : 03/09/2020
Temps de lecture : 2min

 

Notre agence de travail temporaire à Auray (Groupe Job&Box Bretagne et Normandie) peut témoigner de la hausse soudaine du nombre de postes à pourvoir en intérim dans les cafés, hôtels et restaurants (CHR). Il faut dire que le déconfinement représente une bouffée d’air frais pour les professionnels de la restauration et leurs clients. Les premiers accusant une lourde perte de leur chiffre d’affaires entre mars et mai 2020, les seconds n’hésitant pas à rattraper le temps perdu en prenant d’assaut les terrasses.

Les professionnels de l'emploi en hôtellerie-restauration recrutent

Depuis le 02 juin dernier, pour le plus grand bonheur des Français, les CHR ont rouvert leurs portes. Longtemps affectés par la crise sanitaire liée au Covid-19, les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration recrutent désormais en masse pour faire face à une demande toujours plus forte. Il faut dire que les Français ont eu pour recommandation de passer leurs vacances d’été sur le sol hexagonal, ce qui fera des clients en plus.

Pour répondre aux attentes de la clientèle, les CHR ont majoritairement recours à l’embauche de salariés en intérim. C’est une solution qui leur est idéale dans la mesure où elle permet de répondre à des besoins sur le court terme. Parmi les postes les plus recherchés il y a ceux de plongeur, de cuisinier, de commis de cuisine et de serveur. Il va sans dire qu’un grand nombre de chercheurs d’emploi motivés ont déjà saisi leur chance de venir en aide aux employeurs depuis la reprise de leurs activités au début de l’été.

Restauration : l’essor de la vente à emporter et de la livraison à domicile

Malgré tout, dans un contexte de crise sanitaire, il est bon de noter que l’emploi en hôtellerie-restauration est contraint de se réinventer pour survivre. Face aux mesures sanitaires obligatoires, le secteur fait face à des difficultés inédites, lesquelles sont exacerbées par la détresse psychologique, l’angoisse et l’inquiétude concernant l’avenir.

Sans surprise, les solutions de type Click and Collect ont été massivement adoptées par les professionnels de la restauration. Ainsi, les livraisons à domicile augmentent à la vitesse grand V ! Cela engendre une forte demande de livreurs, qu’ils soient salariés en intérim, sous contrat (CDI ou CDD) ou autoentrepreneurs.

S’il est vrai qu’il semble globalement en péril, le patrimoine hôtelier et gastronomique de la France pourrait bien être sauvé, la solidarité et le soutien des Français étant au diapason.

En savoir plus :
Quels sont les métiers les plus prisés en intérim ?
Devenir chef de chantier en 2020